Les cotisations sociales d’indépendants à titre principal sont calculées sur les revenus professionnels réévalués de la troisième année qui précède. Pour 2012, l’année de référence est donc 2009. La réévaluation se fait comme suit : revenus de 2009 x 1,0950. Les cotisations dues sont calculées sur base de tranches de revenus réévalués : 22% du revenus réévalués jusque 54.398,06 euros et 14,16% sur la tranche de 54.398,06 à 80.165,52 euros. Pas de cotisations sociales au-delà de 80.165,52 euros. Il existe une cotisation trimestrielle minimale qui s’élève pour 2012 à 692,86 euros, et une maximum qui s’élève à 3.904,06 euros, hors frais de votre caisse d’assurances sociales.

Pour les trois premières années d’activité, l’indépendant à titre principal paie des cotisations provisoires qui feront l’objet d’une régularisation par la suite en fonction des revenus réels. Il est dans votre intérêt d’estimer correctement vos revenus et de payer des cotisations provisoires correspondant à ceux-ci afin d’éviter une grosse régularisation après les trois premières années d’activité. Les cotisations provisoires minimales s’élèvent à 645,62 euros la première année, 661.37 euros la deuxième année et 677,11 euros la troisième année, hors frais de caisse d’assurances sociales.

Pour les indépendants à titre complémentaire, aucune cotisation si le revenu de 2009 était inférieur à 1.393,70 euros. Au-delà de cette somme les taux sont les mêmes qui ci-dessus. La cotisation minimale pour les indépendants à titre complémentaire pour 2012 s’élève à 76,65 euros et la maximale à 3.904,06 euros, hors frais de votre caisse d’assurances sociales.

Pour les trois premières années d’activité, l’indépendant à titre complémentaire paie des cotisations provisoires qui feront l’objet d’une régularisation par la suite en fonction des revenus réels. Il est dans votre intérêt d’estimer correctement vos revenus et de payer des cotisations provisoires correspondant à ceux-ci afin d’éviter une grosse régularisation après les trois premières années d’activité. Les cotisations provisoires minimales s’élèvent à 71,43 euros la première année, 73,17 euros la deuxième année et 74,91 euros la troisième année, hors frais de caisse d’assurances sociales.

Les conjoints aidants sans statut social sont assujettis d’office au statut social complet des indépendants, avec une base minimale de 5.534,05 euros revenus. Les trois premières années offre aussi la possibilité de payer des cotisations provisoires qui s’élèvent à minimum 283,62 euros la première année, 290,54 euros la deuxième année et 297,46 euros la troisième année. Comme écrit ci-dessus, attention à la régularisation ensuite.

Vous souhaitez avoir l’esprit libre pour consacrer toute votre énergie à bâtir ou développer votre entreprise ? Les experts d’ODB sont vos alliés pour affronter l’économie en mouvement dans laquelle nous vivons.🚀

Contactez-nous maintenant :

Par l’envoi de notre formulaire de contact, vous nous accordez le droit de stocker vos informations personnelles dans la base de données de ODB. Ces informations ne seront utilisées que pour répondre aux demandes que vous avez exprimées dans notre formulaire de contact et pour vous envoyer nos newsletters. Aucune information à votre sujet ne sera divulguée à un tiers. Vous aurez toujours la possibilité de vous désinscrire de notre liste d’emailing en sélectionnant l’option « se désinscrire » disponible en bas de newsletter.